Vous donner un temps d’avance – Prospective

Apparu il y a quelques années dans le monde militaire, le concept VUCA résume bien le contexte que nous vivons tous aujourd’hui :

  • V pour Volatilité ou imprévisibilité : que ce soit de votre marché, de votre environnement technologique, réglementaire, social, fiscal, ou encore managérial.
  • U pour Uncertainty ou incertitude en français : les résultats espérés sont de moins en moins garantis, malgré toutes les précautions prises, les prévisions faites. Ce qui semble évident n’arrive pas, et ce qui arrive est inattendu.
  • C pour Complexité : par la multiplication et l’accélération des interactions, des contraintes, des attentes, le rôle de dirigeant et de manager est celui d’un gestionnaire de la complexité, comme le dit Edgar Morin.
  • Enfin A pour Ambiguïté : on sait de moins en moins relier les causes aux effets constatés. Les choix et décisions que l’on prend sont de plus en plus empreintes de flou et d’ambiguïté.

Stratégie ou prospective ?

Il y a encore peu, le pilotage de l’entreprise ne pouvait d’envisager sans un plan stratégique, pour imaginer son futur à un horizon de 3 à 5 ans. VUCA « est arrivé » et a bouleversé la donné. Mais paradoxalement, ce n’est pas parce que votre avenir est de plus en plus incertain qu’il ne fait pas s’en préoccuper, au contraire. Et plus votre vision sera à long terme, plus vous serez capables de vous adapter à court terme.

En effet la prospective vous conduit à une réflexion à plus long terme et plus inclusive de ces 4 aspects VUCA. Mais surtout, contrairement au plan stratégique qui consiste à programmer votre futur, elle vise à se préparer au mieux à des futurs inconnus et imprévisibles. A imaginer ces différents futurs possibles, de façon à être en mesure de prendre les meilleures décisions face à un avenir plein de surprises.

Dans son ouvrage sur l’Effectuation, Philippe Silberzahn écrit que l’entrepreneur est celui qui sait tirer parti des surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Il faut pour cela avoir une vue loin devant et largement ouverte sur les côtés, pour être capable d’imaginer comment tirer parti de ces surprises. A l’image de ces suricates qui surveillent en continu et dans toutes les directions ce qui se passe autour d’eux.

En réalité, la véritable stratégie – au sens militaire du terme – consiste justement à savoir s’adapter au terrain et aux événements. La prospective et la stratégie ne s’opposent donc pas, elles se complètent.

Comment travailler votre prospective d’entreprise ?

Comme pour beaucoup de réflexions complexes, les compétences à acquérir, individuellement et collectivement sont essentiellement comportementales :

  • Développer l’agilité de vos équipes pour mieux vous adapter aux événements
  • Développer la résilience de vos équipes, leur capacité à surmonter les difficultés, les obstacles, les échecs, et en faire des atouts et des opportunités pour la suite.
  • Développer en interne votre capacité de veille des signaux faibles, votre capacité à intégrer ces signaux dans votre réflexion.
  • Travailler vos processus de décision collective pour les rendre plus efficients.

Une expertise adaptée

Expert en prospective et en anticipation des risques, formé à l’Institut des Futurs Souhaitables de Mathieu Baudin, je vous accompagne pour mener à bien toutes les étapes de votre réflexion prospective, et pour vous rendre autonomes à long terme dans la conduite de ces changements.

Formé et certifié en psychologie positive au travail par Centrale Supélec, je vous aide à lever durablement les freins au changement, à rendre l’ensemble de vos équipes autonomes dans la conduite de ces changements.

« Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer. » – Gaston Berger

Prendre contact pour échanger sur votre besoin