Développer l’épanouissement individuel

Beaucoup de consultants écrivent et conseillent au sujet du bien-être des salariés. La plupart se concentre sur des aspects très “cosmétiques” de ce bien-être : proposer des massages sur le lieu de travail, officialiser un temps et un espace de sieste, améliorer la décoration, ou encore proposer des temps conviviaux, ce qui est déjà certes bien.

Mais peu d’entre eux savent que le bonheur est une compétence, qui s’apprend comme toute autre compétence professionnelle. Certes chacun pense avoir une vision très personnelle du bonheur, mais nous le savons bien certains ont une aptitude naturelle et durable à être heureux.

Or les études scientifiques le montrent, le travail, bien plus encore que les revenus ou la possession de valeurs, constitue un élément clé du sentiment de bonheur. Il est donc essentiel que vous, les dirigeants et managers, connaissiez les composantes scientifiques de ce bonheur.

Favoriser l’autonomie, des relations positives au travail, donner du sens, favoriser le sentiment de compétence et la confiance en soi, développer les capacités de résilience, favoriser l’empathie ou la gratitude, entre autres, sont des ingrédients de ce bien-être au travail.

  • Découvrir les différentes formes de bonheur : hédonique et eudémonique
  • Découvrir les ingrédients du bonheur
  • Le travail comme composante essentielle du bonheur
  • Les effets du bonheur au travail sur la performance durable
  • Développer le bonheur au travail